top of page

un monde d'oiseaux voyageurs

  • Photo du rédacteurLaHuppe

Le flamant rose est revenu au Maroc en 2022

Dernière mise à jour : 27 avr. 2023

Le Flamant rose a niché au Maroc en 2022, soit plus de 50 ans après la disparition de la dernière colonie connue.

En juin 2022, des membres du GREPOM/Birdlife Maroc ont découvert une colonie d'environ 120 couples sur la lagune côtière de Khnifiss (ou Khenifiss), dans la province de Laâyoune.

Flamants roses (Phoenicopterus roseus) sur la lagune côtière de Khnifiss (Maroc) en avril 2016.
Flamants roses (Phoenicopterus roseus) sur la lagune côtière de Khnifiss (Maroc) en avril 2016. ElWaliElAlaoui / Wikimedia Commons

Le Flamant rose (Phoenicopterus roseus) et un migrateur et un hivernant commun au Maroc. Durant la mauvaise saison, près de 5 000 oiseaux stationnent en moyenne dans plus de quarante zones humides, les plus fortes concentrations étant notées sur la lagune côtière de Khnifiss (ou Khenifiss) et dans l’oued Saquia Al Hamra (province de Laâyoune), dans la baie de Dakhla (province d’Oued Ed Dahab) (lire Observer les oiseaux au Sahara occidental) et dans la Sebkha de Zima (province de Safi). En été, plusieurs centaines d’oiseaux, principalement des immatures, sont aussi notés. Ces oiseaux proviennent principalement des colonies d’Algérie, d’Espagne, de France, d’Italie et probablement aussi de Mauritanie. Au cours des dernières décennies, la population de cette espèce a fortement augmenté dans le bassin méditerranéen, et de nouvelles colonies se sont formées en Espagne (lire Pour la première fois, une colonie de Flamants roses a niché avec succès en 2020 sur la lagune de Torrevieja), en Italie, en Turquie et en Afrique du Nord.

Situation de la lagune de Khnifiss (Maroc). Carte : Ornithomedia.com Au Maroc, l’espèce a disparu en tant que nicheuse dans les années 1970, après la construction du barrage d’El Mansour Eddahbi, près d’Ouarzazate, qui a provoqué la désertion de la colonie du lac Iriki (provinces de Zagora et de Tata). D’une superficie de près de 20 000 hectares, la lagune de Khnifiss (ou Khenifiss), est située sur la côte atlantique, à 120 km au sud de Tan-Tan. Elle a été inscrite en 1980 sur la liste des zones humides d’importance internationale de la Convention de Ramsar. Des centaines de milliers d’oiseaux y stationnent en hiver et durant les migrations, dont des milliers de Flamants roses (maximum de 6 000 individus comptés en octobre 2021). Entre le 1er et le 4 juin 2022, lors d’un comptage des oiseaux nicheurs dans le cadre du projet “Contribution to the conservation and management of important sites and habitats for migratory shorebirds in Morocco” financé par l’association Vogelbescherming Nederland, Radi Mohamed et Laghzaoui Elmustapha, membres du Groupe de Recherche pour la Protection des Oiseaux au Maroc (GREPOM)/BirdLife Maroc, ont découvert une colonie d’environ 120 couples de Flamants roses (voir des photos). L’accès difficile au site constitue un bonne protection contre les dérangements. Par ailleurs, l’Agence Nationale des Eaux et Forêts (ANEF) a organisé une surveillance pour garantir la pérennité de cette colonie. Au cours des dernières années, l’ANEF et le GREPOM ont pris différentes mesures pour encourager la nidification de cette espèce au Maroc, comme la construction de nids artificiels sur la lagune de Khnifiss, sur la Sebkha Bou Areg (ou Mar Chica) dans la province de Nador, et à l’embouchure de l’oued Massa, dans le parc national de Souss-Massa (région de Souss-Massa-Drâa).

© remerciements : https://www.ornithomedia.com/

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Коментарі

Оцінка: 0 з 5 зірок.
Ще немає оцінок

Додайте оцінку
bottom of page