On appelle dar, la demeure marocaine dont le patio central, d'une taille restreinte, est un trou de lumière et reçoit une décoration plutôt minérale, contrairement au riad dont le patio est occupé en grande partie par un jardin planté d'arbres, idéalement divisé en quatre carrés, séparé par la représentation des quatre fleuves du paradis "sémite".

Source de lumière et accès aux pièces du riad, centre de la vie domestique et domaine de la femme, le patio, est l'élément architectural qui donne une empreinte personnelle au riad.

un riad est un jardin

Un riad, c'est dans la tradition arabe, un jardin clos, le jardin islamique classique. Ce jardin est divisé en quatre parterres qui entourent une fontaine placée au centre de la composition. De cette fontaine, l'eau jaillit et irrigue la végétation qui déborde des parterres. Ces jardins d'agrément à la géométrie rigoureuse étaient parfois agrémentés de pavillons et d'alcôves, ou entourés de galeries d'arcades. Elle y désigne toute demeure de la medina dont le patio central est planté d'arbres.
Le vrai riad traditionnel n'existe que dans les médinas de Fes, Marrakech et Meknes. Les riads et les maisons traditionnelles du Maroc sont constitués de pièces organisées symétriquement autour d’un espace ouvert. La plupart qui ont conservé des éléments de leur architecture et décor d'origine (portes anciennes, plafonds peints, galeries d'arcades, quatre orangers autour de la fontaine...), étaient de véritables petits palais. Ce principe de symétrie servira de base au projet d’aménagement de l'habitation. Dans les axes des façades : portes, b’hou (alcove) ou sekaïa (fontaine murale)...
On remarquera que le patio du riad TOYOUR respecte entièrement cet agencement avec une fontaine murale qui coule dans un bassin reprenant l’eau vers une ancienne fontaine calligraphiée.

Dans les pièces du riad : des fenêtres encadrant les portes et alcôves latérales. Les espaces de service (cuisine, salles d’eau, circulations) occuperont de préférence les angles de la maison. Un certain nomadisme doit être favorisé dans la maison en fonction des saisons en évitant les aménagements et les mobiliers « en dur » (podiums, banquettes et tables maçonnées). Les escaliers - souvent « sportifs » tournent sur eux-mêmes en s’appuyant sur des maçonneries.

Au niveau des terrasses, l’arrivée de l’escalier sera parfois prétexte à l’aménagement d’une petite pièce de rangement. Dans la mesure du possible on élèvera les murs périphériques, autant pour garantir l’intimité des terrasses que par respect pour le voisinage : pas de piscines sur les toits...

 

Qu'a-t-on conservé des traditions ?

L'habitat traditionnel comporte deux modèles: le dar et le riad. L'origine de ces modèles d'habitat est communément ramenée à la tradition grecque et romaine dont l'architecture islamique s'est inspirée pour ensuite diffuser ce modèle autour de la Méditerranée :
"on appelle dar, la demeure dont le patio central reçoit un traitement minéral, contrairement au riad dont le patio est occupé en grande partie par un jardin planté d'arbres".
Source de lumière et accès aux pièces du riad, centre de la vie domestique et domaine de la femme, le patio, est l'élément architectural qui donne une empreinte personnelle au riad.
D'un décor soigné, le patio est le premier lieu, et dans la plupart des cas le seul, qui s'offre à la vue du visiteur, dont l'accès au riad reste très limité. Il s'agit de protéger l’architecture traditionnelle du riad qui prévoit une symétrie des espaces situés autour du patio central.
Ceci reflète aussi certains principes de la Charte de Venise (Charte Internationale sur la Conservation et la Restauration des Monuments et des Sites 1964).
Le respect de la tradition et de l’authenticité architecturale n’empêche pas, bien entendu, d’adapter le riad au confort d’une habitation moderne. Nous savons que le manque de réglementation a permis à nombreux propriétaires d’agir selon leur propre désir et goût dans la réhabilitation des riads, sans respect parfois des principes de conservation du patrimoine et de la sauvegarde de son intégrité historique.
Le travail de rénovation, doit respecter au maximum des formes et les techniques de construction traditionnelle des riads. Il doit s'accompagner d'interventions les plus discrètes possible pour y amener les éléments indispensables du confort moderne. Des salles de bain, bien sûr, mais aussi un ameublement conforme aux besoins de la clientèle essentiellement occidentale : pour les chambres, la literie, les draps, les oreillers, les serviettes, etc..., pour les repas, assiettes, verres et couverts, sont les indispensables concessions au mode de vie "international", bien que dans la maison, les repas puissent être servis sur des tables basses suivant la tradition marocaine.

Quels sont les avantages d'un séjour dans un riad, au sein de la Medina ?
  • Un dépaysement - à moins de 3 heures de Paris-  total dans la capsule temporelle qu’est la médina de Fes (probablement dorénavant la seule ville de type moyenâgeux restant au monde après les destructions récentes d'Alep et Katmandou)

  • Une approche de la culture marocaine à travers son habitat et son mode de vie traditionnel, une communication directe avec l'habitant, notamment les employés de maison et le voisinage direct

  • Une excellente cuisine traditionnelle copieuse et variée, composée chaque jour des produits frais du marché

  • Une propreté impeccable avec les critères hygiénistes du maître de maison

  • L’intimité d'un lieu clos, frais, tranquille, dans un espace convivial sans les inconvénients pratiques (ménage , service, courses,cuisine) grâce au service hôtelier.

Quels peuvent en être les inconvénients ?

    ▪    Chaque nuit, le réveil de la prière dans toutes les mosquées de la médina se fait de plus en plus présent (les muezzin ont accédé à l’électricité hélas), mais notre riad en est protégé par son architecture, son positionnement en bordure de médina, ses aménagements intérieurs… : vous dormirez bien!!!
    ▪    Les difficultés d'orientation pour retrouver son riad lors des tout premiers déplacements dans la médina affectent de nombreux voyageurs, ce qui ne sera pas le cas du notre, placé dans un emplacement stratégique, aisé à trouver que ce soit à pied ou en véhicule.
    ▪    Les variations de température entre le jour et la nuit avec, pour y faire face, des climatiseurs réversibles dans chaque pièce, une isolation et régulation naturelle (murs brique-pisé, tour à vents, patio arboré…)

contactez-nous, la Huppe vous répondra
contactez-nous, la Huppe vous répondra
contactez-nous, la Huppe vous répondra
  • riad-toyour_logovect
  • Twitter App Icon
  • Icône social Instagram
  • SoundCloud sociale Icône
  • YouTube Social  Icon
  • Trip Advisor Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Vimeo Social Icon
fairbooking-logo.png